Modification de l’état des emplois, quelques avancées contre la précarité

 

Plusieurs modifications d’emplois seront présentées au Comité technique du 17 septembre 2018.

 

Pour l’employeur, il s’agit de mettre en œuvre sa volonté de réduire les situations d’emplois précaires et de sécuriser d’une manière permanente les situations professionnelles des personnels concernés par la fin du dispositif des emplois aidés.

La CGT et l’UFICT CGT notent avec satisfaction ces mesures :

  • La dotations de deux emplois supplémentaires pour le pool de titulaires remplaçants gérés par la direction des ressources humaines actuellement composé de sept emplois en le passant à neuf.
  •  La transformation de plusieurs postes à temps non complet en temps complet. Malheureusement, il est encore de nombres emplois à temps non complet.

Lire la note présentée au CT : Etat des emplois – Modifications septembre 2018

Les modifications  sont les suivantes  :

 

Transformations :

 

  • au pôle territorial de la Vallée de la Suippe, deux postes d’adjoint d’animation à temps non complet en postes d’adjoint d’animation à temps complet dans le cadre de l’organisation de la rentrée scolaire 2018,
  • au pôle territorial de la Vallée de la Suippe, suite à recrutement, un poste d’animateur en poste d’adjoint administratif en vue de mettre en adéquation le grade du poste avec le grade détenu par son occupant,
  • au pôle territorial des Rives de la Suippe, dans le cadre de la gestion des emplois et des compétences, deux postes d’adjoint technique à temps non complet en postes d’agent spécialisé des écoles maternelles à temps non complet en vue de nommer deux agents dont les missions relèvent de ce cadre d’emplois,
  • au pôle territorial Vesle et Coteaux, un poste d’adjoint administratif en poste d’adjoint du patrimoine conformément aux dispositions de la loi n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique,
  • à la direction de l’eau et de l’assainissement, à la direction adjointe – direction d’exploitation du centre, au secteur automatisme, supervision et instrumentation, un poste d’adjoint technique et un poste d’agent de maîtrise en deux postes de technicien en vue de nommer leurs occupants, inscrits sur la liste d’aptitude, dont les fonctions d’automaticien relèvent de la catégorie B,
  • à la direction de l’eau et de l’assainissement, au secteur exploitation et maintenance des sites de production d’eau, un poste d’agent de maîtrise vacant en poste de technicien territorial,
  • à la direction des déchets et de la propreté, un poste d’adjoint technique à temps incomplet en poste d’adjoint technique à temps complet pour tenir compte de l’évolution des missions de son occupant,
  • au pôle Tardenois, un poste d’adjoint administratif à temps non complet en poste d’adjoint administratif à temps complet en raison de l’augmentation des missions de son occupant,

 

Modification salariale :

 

  • Rémunérer, à la direction de la communication, l’occupant de l’emploi d’attaché de presse chargé d’opérations sur la base de l’indice majoré, en vigueur à la date de la présente délibération, du 10e échelon du grade d’attaché territorial avec le régime indemnitaire correspondant aux fonctions exercées,

 

Signatures :

 

  • d’un contrat sur la base de l’article 3-3 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée pour le recrutement, à la direction des ressources humaines, au service études et pilotage, d’un chef de projet ressources humaines, sur un poste vacant existant au tableau des emplois figurant à l’annexe 1. Cet emploi existant au tableau des emplois devrait être pourvu par voie statutaire. Cependant, compte tenu de la nature même des fonctions exercées et en raison de l’absence de candidatures de titulaires adaptées, malgré la publicité de la vacance d’emploi, le recrutement sur ledit emploi s’effectuera par voie contractuelle sur la base de l’indice majoré en vigueur à la date de la présente délibération du 4e échelon du grade d’attaché territorial avec le régime indemnitaire correspondant aux fonctions exercées,
  • d’un contrat sur la base de l’article 3-3 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée pour le recrutement, à la direction de l’urbanisme, de l’aménagement urbain et de l’archéologie, au service archéologique, d’un responsable d’opération médiéviste, sur un poste vacant existant au tableau des emplois figurant à l’annexe 1. Cet emploi existant au tableau des emplois devrait être pourvu par voie statutaire. Cependant, compte tenu de la nature même des fonctions exercées et en raison de l’absence de candidatures de titulaires adaptées, malgré la publicité de la vacance d’emploi, le recrutement sur ledit emploi s’effectuera par voie contractuelle sur la base de l’indice majoré en vigueur à la date de la présente délibération du 2e échelon du grade d’attaché de conservation du patrimoine avec le régime indemnitaire correspondant aux fonctions exercées,
  • d’un avenant au contrat de travail CUGR-DRH-2017-1399 sur la base de l’article 3-3 à la direction des finances, contrôle de gestion, achat et qualité, sur un poste existant au tableau des emplois pour exercer les fonctions de pilotage et mise en œuvre de la stratégie de mécénat avec un régime indemnitaire correspondant aux fonctions exercées.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *